retour de chasse

Tous niveaux

de 8h à 17h

4 à 10 participants

Découper et cuisiner le gibier

Rangez aux oubliettes le sempiternel civet de sanglier au vin rouge : la cuisson longue n’est pas la seule et unique façon de consommer du gibier ! Il existe même mille et une façons de préparer et savourer ces morceaux de choix, à condition toutefois d’en connaître tous les secrets et de maîtriser les ficelles de la venaison. 

Marie, notre bouchère, vous fera redécouvrir le vrai goût du gibier avec son mijoté de biche aux épices, ses sautés ou encore son ragoût de sanglier aux agrumes. Mais avant de les cuisiner, il vous faudra vous initier à l’art subtil de la découpe d’un sanglier ou d’une biche.

“ Du cuissot au collet,
tout sera transformé ”

D’une main experte, Marie vous apprendra à reconnaître les différentes pièces, vous aidera à détailler correctement la viande et vous permettra de valoriser l’ensemble de la carcasse. Elle vous montrera comment retirer les nerfs, ficelier un rôti, dégager la tête du filet mignon ou encore comment désosser un gigot comme un pro !

 

Dans cet atelier saisonnier, place ensuite à la cuisine. C’est le moment de passer au hachoir, pour confectionner les terrines, et au poussoir pour réaliser vos saucisses de gibier. En parallèle, de délicieuses effluves émaneront des plats cuisinés en train de mijoter. Prêt à vous lancer dans l’aventure ?

Votre journée gibier

Le Programme

À vos couteaux !

Après un bon petit déjeuner où vous aurez fait la connaissance de Marie et des autres membres de votre brigade de bouchers, place à la découpe. Selon le résultat de la chasse, nous travaillerons 1 à 2 demi-carcasses de sanglier et éventuellement une demi-carcasse de biche. La première étape de découpe consiste à séparer les différents morceaux comme le cuissot, l’épaule, la poitrine ou encore le filet mignon et les côtes.

Découpes en finesse

Chaque morceau sera ensuite préparé séparément. Vous découperez ainsi le cuissot de sanglier pour en faire des rôtis, des escalopes et des morceaux à braiser, et vous utiliserez ensuite le hachoir pour transformer une partie de la viande en terrine et en chair à saucisses fraiche.

Cuisiner le gibier

Au déjeuner, vous dégusterez les terrines de gibier confectionnées par Marie ainsi que des caillettes de sanglier telles que les réalisait sa grand-mère. Cette pause sera aussi l’occasion de lui poser toutes vos questions avant de retrousser à nouveau vos manches et retourner aux fourneaux ! Il faudra garder un œil sur les terrines qui dorent au four et un autre sur les grandes cocottes qui mijotent. 

L'heure du partage

À la fin de la journée, les victuailles seront partagées et chaque participant repartira avec une ribambelle de productions gourmandes. Peut-être reviendrez-vous nous voir pour peaufiner vos techniques de découpe lors d’un atelier Tout est bon dans le cochon avec Quentin ?

Portrait Marie Baron
L’artisan
L’artisan
Portrait Marie Baron

Marie - Bouchère chasseresse

Marie fait voler en éclat tous les clichés sur les bouchers aussi sûrement qu’elle manie les couteaux ! Douce et pétillante, elle réinvente chaque jour son métier aux côtés des chasseurs des forêts environnantes. Surtout, elle aime transmettre son savoir-faire avec patience et passion. Depuis mars 2020, Marie a ouvert son propre atelier de découpe de viande de boucherie et de gibier de chasse et a fait dès le début le choix de travailler avec des éleveurs locaux. Elle intervient à la Grange, où elle travaille des pièces chassées tout près de chez elle, pour notre plus grand bonheur.

Ils y ont goûté
Les avis des stagiaires

Laissez-nous votre adresse e-mail, nous vous tiendrons au courant des prochaines dates.

On vous a offert un bon cadeau ?

Pour l’utiliser, c’est très simple :

1. Choisissez l’atelier de votre choix parmi notre programmation.
2. Sélectionnez la date qui vous convient.
3. Renseignez le code cadeau qui figure sur votre carte avant de valider votre panier. La valeur de votre bon sera automatiquement déduite.
 
N’hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez la moindre difficulté.

Comment venir à la Grange ?

La Giberie

9 La Giberie
41400 Vallières-les-Grandes

La Prévôté

4, Place de l’Église
41400 Vallières-les-Grandes

En voiture

Vous trouverez les adresses des deux sites ci-dessous. Si vous êtes intéressés par des solutions de covoiturage n’hésitez pas à nous en faire part, nous serons heureux d’essayer de vous mettre en relation avec d’autres stagiaires afin de partager votre véhicule.

En train

La gare la plus proche est celle d’Amboise et nous assurons sur demande une navette pour la gare. Nous pouvons aussi vous mettre en relation avec la compagnie de taxi du village.

En camping-car

Dans le village, il n’existe qu’une seule aire de stationnement (5 emplacements) pour les camping cars. Elle se situe aux Closeaux (qui est également une très très bonne table), à 3 kilomètres de La Grange. Pour tout renseignement : 02 47 57 32 73.

Vous avez laissé un atelier dans votre panier !​

Pensez à créer un compte pour le retrouver lors de votre prochaine visite.