Venez passer un moment avec nous, et rencontrer
nos artisans pour découvrir leur savoir-faire !

Comment valoriser ses déchets alimentaires : nos meilleures recettes

Comment valoriser ses déchets alimentaires : nos meilleures recettes

On le sait, la meilleure façon de valoriser ses déchets et d’éviter le gaspillage alimentaire, c’est évidemment le compost. Mais tout le monde n’a pas nécessairement la chance de disposer d’un point de collecte ou d’un espace de compostage. Aussi, pour limiter le tri et tirer le meilleur parti de ses biodéchets, la meilleure solution est sans doute de les consommer ! Pour vous aider à relever le défi de la valorisation de vos déchets, voici une sélection de 5 recettes testées et approuvées pour transformer vos restes alimentaires en des plats étonnants, économes et franchement délicieux !

État des lieux des déchets alimentaires en France

Chaque année, un Français produit 354 kg d’ordures ménagères, nous indique l’Ademe. Mais des actions toutes simples permettent de réduire considérablement ce volume : un simple composteur ou lombricomposteur (que l’on peut installer sur un simple balcon) permet de réduire d’environ 160 kg par habitant et par an le poids de nos poubelles, en digérant nos déchets alimentaires et déchets verts ! Et si vous disposez d’un jardin ou d’un voisin à la main verte, le précieux compost produit se transformera en un or vert !

Et à défaut, il vous suffit de prendre le chemin de la cuisine : amoureusement poêlés, doucement relevés et longuement mitonnés, ces biodéchets se transformeront en deux coups de cuillère en de délicieux repas pour toute la famille ! Voici le best-of de la Grange en 5 recettes, telles que nous pourrions les pratiquer au cours d’un atelier zéro déchet.

Soupes de fanes

Pour 6 personnes

 

  • 4 pommes de terre
  • Les fanes de 2 bottes de radis (et/ou de carottes, et/ou de betterave, et/ou de navets, et/ou des orties – pour les reconnaître, initiez-vous à la cuisine sauvage !)
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 40 g de beurre
  • 2 cas de bouillon de légumes en poudre ou 2 tablettes
  • 6 cas de crème

Peler et émincer les oignons et l’ail puis éplucher les pommes de terre et les couper en rondelles. Laver les fanes à grande eau.

Dans une cocotte, faire fondre le beurre pour y faire fondre les oignons puis l’ail. Ajouter les pommes de terre et les fanes et faire revenir l’ensemble 5 minutes.

Recouvrir d’eau bouillante et ajouter le bouillon de légumes. Laisser cuire 20 minutes à couvert.

Avant de servir, ajouter la crème et mixer la soupe.

Chapelure à la gremolata

  • Environ 300 g de pain rassis coupé en cubes
  • ½ bouquet de persil
  • 3 gousses d’ail épluchées et hachées 
  • Le zeste d’un citron
  • Huile d’olive
chapelure à la gremolata

Pour préparer la chapelure, préchauffer votre four à 120°C. Dans un saladier, mélanger les morceaux de pain, l’huile d’olive, l’ail, le zeste de citron, le sel et le poivre. Placer le mélange de cubes de pain et le bouquet de persil sur la lèche-frite en bas du four et laisser sécher une heure environ.

 

Sortir du four, laisser refroidir 10 minutes et mixer au robot avec la fonction Pulse pour obtenir la consistance d’une chapelure. La gremolata peut se conserver plusieurs semaines dans un récipient hermétique.

Feuilles de choux-fleurs

  • Les plus belles feuilles de 2 choux-fleurs
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 1 doigt de gingembre
  • 3 cas de sauce soja
  • Huile de pépin de raisin
  • Poivre
feuilles de choux-fleurs sautées

Laver et émincer finement les feuilles des choux-fleurs. Il est inutile de mettre de côté la nervure centrale, au contraire, il est important de tout garder. Éplucher et émincer les oignons, l’ail et le gingembre. Verser un peu d’huile dans un wok et faire revenir les oignons, puis l’ail. Ajouter ensuite les feuilles de choux-fleurs émincées et le gingembre puis la sauce soja et laisser cuire 15 à 20 minutes à feu moyen en remuant régulièrement. Inutile de saler mais poivrer généreusement.

Envie de découvrir d’autres recettes vertes et goûteuses ? Inscrivez-vous à l’un de nos prochains ateliers de cuisine végétarienne !

Pesto de vert de poireaux

  • Les verts de 5 poireaux ou les fanes d’une demi-botte de carottes
  • 2 gousses d’ail
  • 100 g de graines de tournesol
  • 15 cl d’huile d’olive
  • 1 cas de vinaigre balsamique
  • Sel et poivre
pesto de verts de poireaux

Torréfier vos graines de tournesol à la poêle en remuant régulièrement. Dès qu’elles sont dorées, verser les graines dans un récipient et laisser refroidir.

Dans un robot, hacher les verts de poireaux, l’ail et les graines de tournesol. Ajouter l’huile d’olive et le vinaigre balsamique et assaisonner selon votre goût.

Ce pesto peut par exemple accompagner des pâtes ou des légumes mais aussi être tartiné pour l’apéro ou dans un croque-monsieur, pour le plus grand bonheur des tout-petits.

Pour le conserver, placer le pesto dans un pot préalablement stérilisé et recouvrir le dessus d’huile. A garder au réfrigérateur.

Bouillon de légumes

  • Environ 500 g d’épluchures de légumes bio préalablement lavées et coupées en tronçons. Selon ce que vous avez sous la main : pelures d’oignons, d’ail, épluchures de carottes, de panais, de navets, de radis noirs, de chou-rave, fanes de radis, de carottes, de betteraves, verts de poireaux, pieds de chou-fleur, de brocolis ou de champignons, etc. En fait, tout ce que vous mettez habituellement au compost. À éviter seulement, les épluchures de pomme de terre.
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cac de gros sel
  • Poivre du moulin
  • Herbes aromatiques (herbes de Provence, thym, romarin, laurier, etc.)
  • Gingembre
  • Huile d’olive

Éplucher les gousses d’ail et le gingembre. Ecraser l’ail au presse-ail et râper le gingembre. Faire chauffer l’huile dans une grande casserole et faire revenir l’ail. Ajouter les épluchures de légumes. Faire revenir 2 minutes en remuant. Ajouter le sel, le poivre, le gingembre et les aromates. Couvrir avec 2 litres d’eau. Laisser mijoter jusqu’à ce que le volume ait pratiquement réduit de moitié (environ 1 heure). Filtrer le bouillon puis le remettre sur le feu pour qu’il soit bien concentré.

Verser dans un bocal propre pour le conserver quelques jours au frigo ou dans des bacs à glaçons que vous pourrez congeler une fois refroidi.

Le bouillon sec

Placer les épluchures au déshydrateur pour quelques heures ou au four à une température assez basse (100°C maximum) une bonne heure minimum. Mixer ensuite finement le tout avec du sel et du poivre voire quelques épices. Vous obtiendrez un bouillon sec en poudre que vous pouvez utiliser en condiment ou à diluer dans l’eau.

Envie d’en savoir plus sur la conservation de vos aliments ? Découvrez notre atelier dédié aux Conserves maison animé par la merveilleuse Nina !

Cette recette vous a plu ?

N’hésitez pas à la partager sur Instagram
avec le #lagrangeauxsavoirfaire !

Share on facebook
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire